Retour du sel et d’autres migrateurs

C’est un été peu commun cette année , il nous visite brutalement en juillet pour nous abandonner tout le mois d’août  et le revoilà qui repointe le bout son soleil en septembre !

C’est ainsi qu’avec le retour d’un temps plus sec ( notamment avec une hygrométrie basse,  grâce à des vents favorables ), voila le retour du sel  et notamment d’un peu de fleur de sel qui manquait cruellement à mon étal sur le marché .( récolte de courte durée car le 9 septembre est arrivée l’ennemie du paludier : 21 mm cumulés de pluie, me laissant donc le temps d’écrire ce post !)

Ce marais tout jeune est encore très « capricieux » et peu productif en fleur de sel , il faut être patient et se satisfaire de la maigre récolte qu’il me permet d’avoir  .

récolte de la fleur

Par contre sa jeunesse n’empêche pas la venue de très nombreux volatiles , je vous parlais la dernière fois des bécasseaux cocorlis ( confondus avec les maubèches !) et voila donc des maubèches de passage ( juvéniles ) :

accompagnés comme il se doit par les très nombreuses barges à queues noires ( plus de 600 dans le marais à marée haute ) qui s’alimentent frénétiquement( non, non ce n’est pas en accéléré !) et qui décollent brutalement dès qu’un rapace passe à proximité :

puis une quantité impressionnante de pouillots fitis ( à priori  car je ne les ai pas entendu chanter et ils sont très facile à confondre avec les pouillots véloces !), regardez comme ils sont nerveux et semblent trouver abondance d’insectes dans les spartines du marais . Cette manne va leur donner des forces pour continuer la migration jusqu’en Afrique subsaharienne .

J’ai également la très grande chance d’être sur un parcours migratoire d’hirondelles de différentes espèces ( de rivages,rustiques et de fenêtre ) et depuis 3 semaines des centaines de ces oiseaux merveilleux égayent de leurs vols rapides mes marais :

En ce moment j’assiste aussi a quelques bagarres de chevaliers gambettes , il semblerait que des immatures veuillent s’entraîner pour les futures luttes de territoire au printemps prochain !

Et comme d’habitude à partir de mi-juillet , des petites flèches bleues bruyantes reviennent me voir dans le marais,  pour consommer tout l’automne et l’hiver , dans une relative douceur , des crevettes menues et petits poissons salés .( photo un peu terne car faite sous la pluie )

Le martin se pose souvent sur un piquet devant l’observatoire en roseau, tentez votre chance et avec un peu de patience vous pourrez l’admirer en vrai !!

Pour ne pas parler que d’oiseaux , en ce moment d’autres animaux volants me ravissent , ce sont notamment les anax empereurs , une des plus grande libellule d’Europe qui fait du sur-place  ( comme le crécerelle !) afin de localiser sa proie ( et éventuellement sa future partenaire )au dessus du marais :

Et d’autres libellules très communes aussi , les sympetrums ou libellules rouge sang :

le mâle :

la femelle:

Et pour finir avec d’autres beautés, mais végétales cette fois : les différentes plantes halophiles qui s’empourprent pour beaucoup à l’arrivée de l’automne et qui enflamment le marais :

comme la soude commune:

ou bien sur les célèbres salicornes annuelles :

et d’autres fleurissent comme ces salicornes rameuses:

ces fenouils :

ou ces magnifiques asters maritimes butinées par de nombreux insectes, dont l’abeille :

Et comme d’habitude des artistes se révèlent très talentueux avec l’argile du marais et je tiens a leur faire honneur :

Certains voudraient bien faire pareil !

 

Et l’on se quitte avec le vol des cygnes qui daigne de temps en temps venir sur le marais , mais qui en général préfèrent aller dans le golfe pour l’hiver :

à bientôt !

 

 

 

 

 

10 réflexions au sujet de « Retour du sel et d’autres migrateurs »

  1. Merci Olivier 👋👋
    Pour cette magnifique patience et nous faire partager vos beaux clichés et photographies et vidéo je suis allée aux salines et je vous vois tous les samedis matin toujours beaucoup de monde autour de vous
    Quelle belle victoire et non sans mal et sueur
    Tous mes respects du fond du cœur ❤️ Jacqueline de banastere

  2. Magnifique ce reportage ! En plus quand tu le lis dans le RER ça fait un bien fou 😊
    Merci Olivier à bientôt en terre Sarzeautine !
    Nelly

  3. Superbe, je me régale et je n’ai qu’une envie aller sur place !!! Merci Olivier… D’être là et de nous faire partager ces beautés de la nature !

  4. bonjour Olivier,très beau reportage . Nous avons eu la chance de voir cet après midi le martin pécheur magnifique, mais rapide pas le temps de faire la mise au point .
    J’ai laissé quelques vivaces à coté de la bache verte , j’espère que tu passeras ces prochains jours pour les récuperer.
    A bientôt

Répondre à agnès belin Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *