Révons aux oiseaux libres !

Bonjour à tous !

Il y a bien longtemps que je n’avais pas dit un petit mot , des problèmes informatiques ( mon appareil photo n’est plus reconnu par mon ordi !) et le méchant virus ( pas informatique lui !) ne m’ont pas aidé .

Mais comme la vie animale sur la saline  se contrefiche de notre situation ( ou alors s’en réjouie), il se passe des choses merveilleuses  que j’étais impatient de vous montrer .

Grace à Elwyn ( qui viens d’avoir un appareil photo , reconnu lui, par l’ordi ), vous allez pouvoir voir quelques images ( faites avant le confinement ) , mais j’ai vraiment hâte que vous veniez voir tout cela de vos propres yeux .

Tout l’hiver a vu un nombre impressionnant de sarcelles d’hiver  ( de 100 à 250 )venir fouiller la vase de la saline à la recherche de graines ( surtout de salicornes ) et de vers . Ce sont des oiseaux très craintifs car très chassés ( en dehors du marais salant ) et donc  je félicite Elwyn pour « sa prise »:

De nouveaux observatoires ont été réalisés pour que vous aussi vous puissiez, un jour , approcher ces oiseaux si colorés .

Je crains qu’après le confinement ces jolis volatiles ne soient partis du marais salant pour aller en eaux douce se reproduire .

Mais d’autres oiseaux seront là pour vous accueillir:

pour le moment celles qui sont arrivées en masse,  pour perpétrer leur espèces, se sont mes adorées avocettes à nuques noires ( ou élégantes ) .Les îlots refaits  » à neufs » semblent fortement les intéresser et actuellement plus de 110 paradent  et s’excitent d’autant plus que le soleil réchauffe et le vent souffle peu .

Quelques bécassines de passage observent, mimétiques, les scènes d’amour, peu concernées, qu’elles sont, car ce n’est pas en ces lieux qu’elles élèverons leurs petits mais beaucoup plus au nord .

Parmi ces « belles plumes » s’activent aussi des barges à queues noires ( jusqu’à 300 à marée haute), colverts,tadornes,aigrettes,spatules,quelques échasses arrivées d’Afrique,gambettes, aboyeurs etc …mais mon fiston n’est qu’au tout début de son initiation à la photo naturaliste, donc tout n’est pas en image et il faut « laisser le temps au temps « , d’autant que pour le moment Elwyn est en « cage » !

Par contre , à l’entrée du marais, quand le soleil frappe de  jolis reptiles sortent et font le bonheur des observateurs et photographes émerveillés :

Le lézard vert et des murailles « tapant la causette » :

et le lézard vert tout seul :

Mais avant de partir « en confinement » Elwyn a eu aussi envie de m’aider un peu à travailler l’argile du marais salant en vue de préparer la saison prochaine .Car même si je ne vends plus de sel pour le moment sur le marché( dur dur pour la trésorerie !) , il faut espérer que cet été je puisse récolter et vendre mes produits .

Alors bien sur, c’est un peu dur quand on a que 11 ans, mais le tout c’est d’essayer !

A bientôt,  en vrai !

 

 

6 réflexions au sujet de « Révons aux oiseaux libres ! »

  1. Cela fait plaisir de te revoir. Avec nos petits enfants, nous avons profité de l’environnement que tu avais créé à TASCON. Ce sera avec plaisir que nous te rendrons visite à Sarzeau quand cela sera possible. Amitiés et bon courage
    Jacques

  2. Bonjour,
    Merci pour les bonnes nouvelles de la salines.
    Je dis souvent ces jours que la nature rigole.
    Au plaisir de revenir faire une balade dans votre petit paradis
    Salutations de la Suisse
    Georgy

  3. Coucou Olivier
    J’espère que ça va chez toi? Que ce méchant virus va vite partir pour venir te faire un coucou et refaire le pleins de sel. Gros bisous des Normands Angélique Léanne et l’élagueur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *