Des chevaliers viennent admirer les floraisons de fin d’été

Depuis fin juillet d’étranges petits cris aigus résonnent dans le marais , revenus de leurs site de nidification en bord de rivière les chevalier guignettes , animent à présent la saline de Sarzeau.

Ils sont extrêmement nerveux et hochent sans arrêt la queue , ils sont, de fait,  assez difficile à photographier !

guignette 1

Profitons en car il ne séjournerons que quelques semaines,  ensuite il partirons plus au sud( Afrique de l’ouest ) pour hiverner .

Ils sont de la taille d’un étourneau et , à peine plus gros,  leur tiens compagnie,  à la même période , les chevaliers culblanc qui leur ressemble .Ces derniers passerons, pour certains, l’hiver sur la saline

culblanc

Regardez la différence sur cette photo, les guignettes ont « une virgule »  blanche sur le corps :

_copie-0_030

A gauche le guignette et à droite le cul-blanc appelé ainsi car en vol on  distingue, très bien, ses sous caudales blanches .

En ce moment les chevaliers peuvent admirer les différentes chenopodiacées ( salicornes, soudes, arroches, bêtes, …)qui se parent d’habits flamboyants et les splendides asters maritimes qui décident de la fin de l’été pour fleurir et ainsi avoir  tous les insectes pollinisateurs pour elles !

aster en aout

abeilleAlors que la récolte de sel a repris ( après un arrêt de plus d’un mois suite au temps humide ), je ne peux m’empêcher d’admirer la vie reprendre doucement l’avantage sur ce marais jadis abandonné et espérer encore plus …

6 réflexions au sujet de « Des chevaliers viennent admirer les floraisons de fin d’été »

  1. Super ! Je sens que je vais venir en stage ornithologie. Bien sûr on croise les doigts pour que la récolte se poursuivre encore quelques semaines.
    Christian et Nelly

  2. J’ ai la guigne dit le chevalier guignette. J’ avais laissé un commentaire. Il a été dévoré par les abeilles. Rien de plus normal. C’ était un commentaire tout miel.
    jmpenlan@ gmail.com

  3. Bravo. Y a-t-il eu des clients nicheurs sur l’îlot « Oise’hotel » cette dernière saison printemps-été 2017?
    Pour moi fin temporaire des problèmes physiques, je vais donc recommencer mes visites à but photographique.
    Bon courage et bonne continuation.

    1. super pour le rétablissement! et non aucun piafs sur les petits ilots, cependant 20 couples d’avocettes sur les gros ilots et de l’autre coté 9 cple d’échasses ( plus 1 cple sur gros ilots ), pas de sternes malheureusement ! ce sera mieux l’année prochaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *